By - G.NLO

Que choisir: site web ou page Facebook?

A leurs débuts, les sites web justifiaient leur raison par le fait d’avoir une présence en ligne. Cependant, l’arrivée des réseaux sociaux en général et de Facebook en particulier vient semer le trouble dans ce concept si bien que tout projet visant une présence en ligne, rend dubitatif la grande majorité des promoteurs. Page Facebook ou site internet professionnel, que choisir?

Oui pour Facebook

  • Gratuit: pas besoin de nom de domaine et encore moins de frais d’hébergement à payer régulièrement. Facebook vous permet d’ouvrir un compte et d’y créer autant de pages que vous souhaitez pour vous même, en tant que personnalité publique, pour l’une de vos entreprises ou marques.
  • Audience à portée de click: parce qu’ils sont susceptibles de vous suivre naturellement, Facebook vous permet d’inviter vos amis à aimer votre page. Ils sont certainement nombreux car Facebook compte plus de 2 milliards d’utilisateurs actifs chaque mois dans le monde. En conséquence, c’est une audience immense qui devrait régulièrement recevoir chacune de vos mises à jour.
  • Partage: Facebook permet à vos abonnés de partager vos pages avec leurs connaissances. A l’image du bouche à oreilles, ce mécanisme permet d’attirer davantage de personnes vers vous par le biais de vos contacts courants.
  • Référencement: les réseaux sociaux sont particulièrement bien notés par les moteurs de recherche grâce au traffic important qu’ils génèrent. Le fait que vous y soyez présent est un gage de visibilité lors d’une éventuelle recherche sur Google ou Yahoo.
  • L’interaction: à travers votre page, les utilisateurs de Facebook qui y sont abonnés peuvent non seulement donner leur avis sur votre entreprise, mais aussi commenter chacune de vos publications. Aussi, il leur est possible d’engager direment une conversation avec vous comme vous le feriez avec l’un de vos amis “inbox”.

Oui pour un site web professionnel

  • Mise en page rigide pour un bon branding avec Facebook: il n’est pas toujours aisé de vous reconnaître au premier coup d’œil, tellement toutes les publications se ressemblent. Les seuls points de divergence étant la photo de profil, et celle de couverture aux positions et formats standards. Mais que faire alors de votre identité graphique?
  • Facebook met régulièrement à jour son EdgeRank, l’algorithme participant au classement organique des publications des pages dans le fil d’actualité des utilisateurs. Et, au fur et à mesure, la portée (reach) de ces pages diminue au profit de celle des profils. Les publications des amis ou de la famille ont donc plus de visibilité que les publications des Pages. De plus, cet algorithme ne permet pas à tous les fans de votre page de voir vos publications car Facebook a le soucis de conserver sa base d’utilisateurs, en lui servant l’information qu’il juge de qualité. Cela est la conséquence d’un trop plein observé dans le fil d’actualité du fait du nombre croissant d’amis et de pages suivis.
  • Pas si gratuit que ça finalement : désormais, seul un petit pourcentage de vos fans verra le contenu que vous postez sur votre Page. À moins bien sûr de payer pour “booster” ses posts et/ou pages (publications sponsorisées) ;
  • Le contrat d’utilisation: la pluspart des plateformes propriétaires telles que Facebook se réservent le droit de mettre à jour leurs conditions d’utilisation. Même si Facebook clame la gratuité perpétuelle de l’usage de sa plateforme, il vous impose son mode de fonctionnement qui peut changer du tout au tout comme nous l’avons vu plus haut avec la baisse de la portée des “reach”. Vous ne mettriez tout de même pas vos oeufs dans le même panier. Qui dit oeuf ici, dit contenu: VOTRE contenu.
  • Facebook est le plus large réseau social du monde mais tout le monde n’est pas sur Facebook. En effet, Facebook invite chaque personne qui ouvre votre page à se connecter ou à s’inscrire sur la plateforme si ce n’est pas encore le cas. En conséquence sa portée s’en trouve limitée, contrairement à un site internet dont chaque page est par essence accessible à tous. Ainsi, il existe des gens qui ont fait le choix de ne pas y être et cherchent leurs informations en utilisant d’autres moyens dont le classique moteur de recherche, ou encore d’autres réseaux sociaux. Faudrait – il donc les ignorer?
  • Les sites web peuvent peuvent être fédérateurs de plusieurs technologies: en effet, à travers votre site internet, il est possible d’accéder non seulement à votre page Facebook mais aussi, à tout autre compte que vous disposeriez sur un autre réseau social. Dans le même ordre d’idée, il est possible que ce site, deviennent un véritable portail permettant à vos contacts d’accéder à tout ou partie des autres ressources composants votre système d’informations: sites web supplémentaires, applications tierces, messagerie, …
  • Nom de domaine personnalisé: Avec un site web, vous disposez d’un nom de domaine unique. Un choix judicieux permet à quiconque l’ayant retenu ou détenant votre carte de visite d’adresser directement votre contenu en ligne. De plus, c’est une marque de professionnalisme qui influe sur votre image.
  • Adresses emails professionnelles: à travers le nom de domaine de votre site web, il est possible d’y adjoindre une ou plusieurs adresses emails professionnelles pour vous et vos collaborateurs. Une adresse email professionnelle influe favorablement sur votre crédibilité et celle de votre marque.

Oui mais …

Pour comprendre l’attitude de Facebook, il faudrait essayer imaginer un prêtre qui collaborerait avec des politiciens dans son église. Au risque de changer le regard que ses fidèles ont de lui, voir de les désintéresser, le prélat n’a aucun intérêt à leur céder son hôtel de façon continue face à des brebis qui sont psychologiquement préparées pour recueillir un enseignement biblique. A moins que l’intervention politique ne soit arrimée aux missions de l’Eglise en question. C’est pareil dans le sens inverse parce que lorsqu’on voit des politiciens célébrer des cultes religieux mêlant diverses obédiences, c’est principalement dans le but de pallier à des insuffisances d’ordre sociales. Pour ainsi dire qu’il faudrait savoir mettre chaque chose à sa place avec tact.

Les utilisateurs de Facebook ont épousé la raison d’être de ce résau et s’y rendent dans le but de garder le contact avec leurs amis. Une page Facebook ne peut donc en aucun cas remplacer un site web professionnel mais peut venir en complément de celui – ci, dans le but d’attirer des prospects suivant un stratégie “sociale” bien élaborée. C’est le cas de Facebook, c’est aussi le cas des autres réseaux sociaux. A chacun ses priorités, à chacun ses spécificités.

© 2019 - Excellent SG | mail@excellent-sg.com | (+237)698702040 | (+237)650650016